Cœurs Résistants est une association apolitique, non religieuse et à but non lucratif qui lutte contre la précarité et promeut l'inclusion sociale. Elle propose notamment un soutien alimentaire aux personnes en situation de précarité, en toute impartialité et sans discrimination.

 Les missions de l’association s’articulent entre
deux activités principales : des maraudes pour aider les personnes à la rue, et la distribution de paniers alimentaires gratuits.
 

Nos valeurs

Coeurs Résistants, un projet d’émancipation 

Nous proposons aux personnes aidées la possibilité de devenir bénévoles, avec un engagement sans contrainte (adhésion libre, pas de fréquence minimale). S’investir bénévolement peut alors se présenter comme une étape dans la reconstruction des personnes vivant à la rue et plus largement dans celle des personnes connaissant des difficultés socio-économiques.

 

Nous défendons l’idée que participer aux activités et au développement de notre association permet la mise en action et la reprise de confiance, avec un droit à l’erreur accepté. 
 

Nos décisions sont prises de manière collégiale. Chaque jour, on invite les bénévoles à s’exprimer lors de temps de discussion. Cette participation à la décision favorise l’implication et la capacitation, et nous permet de constamment réajuster nos pratiques aux réalités du terrain.

 Enfin, les membres du bureau de Coeurs Résistants sont élus parmi les bénévoles, qui sont ainsi appelés à prendre part aux grandes orientations de l’association et à la représenter publiquement.
 

Gestion participative

L'association propose à chacun de s’impliquer dans son fonctionnement quotidien et dans son développement. Toutes les personnes qui s’engagent le font de manière bénévole.

Non
stigmatisation

 L'association soutient toute personne en exprimant le besoin et ne demande aucun justificatif.

L'association promeut l'entraide, le respect et le partage. Elle veut rester un lieu accueillant et sécurisant où chacun doit se sentir le bienvenu.

L'association collecte des denrées alimentaires invendues et d'autres produits qu'elle redistribue en intégralité et gratuitement.

Convivialité

Antigaspillage

Notre histoire

Plan de travail 1.png

En réponse aux besoins exprimés par les personnes à la rue, mise en place de maraudes deux soirs par semaine dans le centre-ville de Rennes.

Plan de travail 2.png

Dépôt des statuts l’association en Préfecture.

Signature d’un partenariat avec l’entreprise Phénix afin de récupérer les invendus alimentaires.

 

Installation dans des locaux associatifs au centre-ville de Rennes, au 19 rue Legraverend.

 

Mise en place d’une distribution quotidienne de paniers alimentaires gratuits.

Plan de travail 3.png

Dépôt du projet Les Glaneurs Rennais, lauréat du deuxième budget participatif de la Ville de Rennes.

Plan de travail 4.png

Achat d’un véhicule grâce aux dons des particuliers amassés lors d’une collecte de fonds.

Impulsion et contribution à la mise en oeuvre du projet de l'Épicerie Gratuite de Rennes 2 à destination des étudiants, en partenariat avec l’Université.

Plan de travail 5.png

Restructuration de l’association en faveur d’une gouvernance participative, avec un élargissement du bureau à cinq coprésidents.

 

75 tonnes de nourriture récupérées durant l’année, pour une moyenne de 200 repas distribués par jour, 7/7j et 365 jours par an.

Plan de travail 6.png

Mise en place et coordination du Collectif des acteurs de l’aide alimentaire du territoire.

 

Livraison à domicile de plus de 10 000 personnes durant la première période de confinement.

 

Ouverture du Village Alimentaire & développement de l’aide alimentaire de proximité, en collaboration avec les associations de quartier.

 

Embauche de deux salariés afin de répondre au surcroît d’activité de l’association.

Dépôt du projet de cuisine partagée, lauréat du cinquième budget participatif de la Ville de Rennes.


L’association remporte un appel à projet de l’Etat afin de participer au développement de l’aide alimentaire dans les quartiers.

Coeurs Résistants, ce sont aujourd'hui entre 100 et 150 foyers servis par jour au Village Alimentaire, et 130 repas distribués chaque

week-end en maraude.